Couverture L'héritier du roi Arthur, tome 1

Le royaume de Logres court un grave danger. Le roi Arthur est devenu trop vieux, ses chevaliers ont disparu, Merlin a perdu ses pouvoirs et Galaad a soif de vengeance ! Kadfael, le jeune protégé de Merlin et fils de Perceval le Gallois, va tenter l’impossible pour trouver le Graal, protéger Excalibur et rendre au royaume sa splendeur perdue. Aidé de son vieux maître, d’un nain bougon et d’Adélice, une fée aussi courageuse que troublante, il sera confronté à des situations plus périlleuses les unes que les autres. Hommes, fées et nains devront s’allier pour éviter la destruction de leur monde. Réussiront-ils à vaincre Vikings, dragons, banshees, trolls à la solde de Galaad, le chevalier félon ? À mi-chemin entre les récits de chevaliers de la Table Ronde, les légendes celtiques et la mythologie scandinave, L’Héritier du roi Arthur plonge le lecteur dans un univers épique peuplé de héros et de créatures fantastiques, drôles ou terrifiantes ! Bienvenue dans un nouveau monde de fantasy…

 mon avis

Avant toute chose, je tiens à remercier Babelio pour l’organisation de cette masse critique et les éditions Livre’s pour l’envoi de ce service presse. L'objet livre de cette édition est magnifique : la carte en couleur est splendide et le petit dragon flip-book qu fil des pages est une jolie surprise... Un très beau travail éditorial pour cette maison d'édition que je ne connaissais pas !

Quelle joie de plonger dans un roman de fantasy français !! Bertrand Crapez propose de revisiter le cycle Arthurien. Attention, si vous vous attendez à une réécriture qui suit la trame originale : passer votre chemin. L’auteur emprunte à la matière de Bretagne les noms et les personnages mais il réinvente totalement la légende en proposant une suite à la mort d’Arthur. Il mélange différentes mythologies rencontrées par ci, par là … sans jamais tomber dans le travers d’un catalogue de mythe qui n’aurait pas de sens. Si vous entrez dans l’imaginaire de l’auteur, vous vivrez une superbe histoire à travers ce récit.

L’univers est riche… Vikings, créatures fantastiques de toute sortes… les rencontres sont nombreuses et apportent un vrai vent de fraicheur à cette grande aventure que l’auteur nous propose. Les contrées rencontrées sont belles et bien décrites : la plume est immersive et agréable à lire. L’univers est bien construit même s’il mériterait d’être parfois plus approfondi : il conviendra parfaitement à un jeune public. Je pense que ce roman est un roman assez jeunesse.

Ce roman est un roman initiatique, tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Ce point ne me dérange pas car j’aime la vieille fantasy… Je l’affectionne particulièrement et c’est agréable d’en retrouver certaines ficelles. La troupe d’aventuriers est parfois caricaturale mais on s’attache rapidement aux différents personnages. L’humour de l’auteur y est certainement pour quelque chose. Il est fin, délicat et omniprésent : j’ai beaucoup ri ! Pas un rire qui vous fait lever les yeux au ciel mais un vrai rire sincère… L’histoire est fraiche et les aventures sont revigorante. J’ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture, sans prise de tête.